Annuaire des membres

Manon Ménard

Membre actif

De la culture des singularités à l'inclusion sociale et pédagogique par le design

  • Inscription en thèse en 2019
  • Section CNU 18 Arts appliqués
  • Laboratoire(s) Université de Nîmes (Unîmes), laboratoire PROJEKT

Résumé de thèse

Reconnues comme ayant des troubles d'interactions sociales et de la communication (classifications CIM-11 et DSM 5), les personnes autistes mettent en lumière de nombreuses problématiques sociales interférant avec des systèmes conventionnels préétablis et normés. Dans le contexte universitaire, ces interférences ont également des répercussions d’ordre pédagogique qui viennent perturber d’autant plus le bien-être des étudiants pour qui la sur-adaptation est déjà très familière. À partir du prisme de l’autisme et considérant le modèle social du handicap, cette recherche vise à soulever dans un premier temps les enjeux concernant l'acceptation des différentes identités sociales et neurodiversifiées à l’université. Proposant un nouveau cadre d’expression dans un contexte d'apprentissage, le design opère comme un révélateur de pratiques apprenantes parfois insoupçonnées. Dans un deuxième temps, il s’agit de passer de l’inclusion sociale vers l’inclusion pédagogique, par la mise en place de dispositifs adaptés à l’expression de toutes pratiques et la valorisation de la culture des singularités.

Direction de thèse

  • Michela Deni, Université de Nîmes, PROJEKT
  • Anthony Masure, Directeur de la Recherche, la HEAD-Genève

Biographie

Manon Ménard est designer graphique de formation (BTS et DSAA) et travaille depuis 2015 sur des thématiques pédagogiques, d'inclusions sociales et culturelles. Lauréate en 2017 de l'appel à projet Création en cours des Ateliers Médicis, ses recherches se situent en étroit lien avec différents établissements scolaires et éducatifs. Elle est également doctorante associée du laboratoire LLA-CRÉATIS et est chargée d’enseignement en Licence Design, Prospective et Société à l’Université Toulouse – Jean Jaurès.