Annuaire des membres

Marion Voillot

Membre actif

Le corps au coeur de l’apprentissage grâce au numérique. Exploration d’un nouveau paradigme pour l’éducation à la petite enfance

Exploring embodied learning for early childhood education.

  • Inscription en thèse en 2018
  • Section CNU 18 Arts appliqués
  • Laboratoire(s) IRCAM-STMS

Résumé de thèse

Face à l’arrivée massive des écrans dans la vie des tout-petits, les préoccupations des professionnel.le.s de petite enfance se multiplient. Comment favoriser le développement de l’enfant à l’ère du numérique ? Comment promouvoir des interactions numériques qui encouragent les apprentissages du jeune enfant ? ou encore, comment promouvoir la culture numérique en maternelle ?

Ce projet de thèse à la croisée du design, de l'IHM (Interface Humain-Machine) et de l'éducation, propose de repenser l’éducation au numérique pour la petite enfance. Dans un processus de recherche en design, nous développons des interfaces tangibles et numériques, sans écran, pour les enfants de maternelle.

Ces dispositifs permettent de placer le corps comme médium d'interaction avec la technologie. Ils encouragent ainsi une interaction incarnée (ou embodied interaction) grâce au développement d’interactions multimodales, c'est-à-dire la mobilisation commune des sens (ouïe, vue, toucher) ainsi que du mouvement et des gestes. Ils favorisent l’exploration active de l’enfant par la manipulation, le jeu et le développement de l’autonomie. Conçus comme des démonstrateurs de littératie numérique, ils sont également vecteurs des compétences dites du XXIème siècle que sont la communication, la collaboration, l’esprit critique et la créativité.

Ces dispositifs sont inclus dans des scénarios pédagogiques, co-conçus avec des professionnel.le.s de la petite enfance; des spécialistes du développement de l’enfant, ainsi que des designers et des ingénieurs. Dans une démarche de recherche écologique, les trois scénarios sont testés au sein de plusieurs écoles maternelle.

  • CoMo.education, une application permettant de raconter des histoires sonores en mouvement grâce au couplage geste-son développé sur smartphone (en collaboration avec l'équipe Interaction Son Musique Mouvement de l'IRCAM-STMS)
  • Learning Matters, des dispositifs en textile électronique permettant d’appréhender les systèmes de traitement de l’information — energie, information, signal — grâce à la manipulation et un l’assemblage de circuits interactifs (en collaboration avec Claire Eliot, designer e-textile)
  • Et enfin, l’egloo, un espace numérique et tangible pour les jeunes enfants, laboratoire mobile et espace expérientiel d’interaction tangible (en collaboration avec l’équipe Premiers Cris et OVAOM).

Faced with the massive arrival of mobile interfaces in the lives of very young children, families and early childhood professionals face difficulties and reduce digital tools to screen-based interfaces only. However, since the beginning of the 21st century, the field of child-computer interaction has seen the emergence of many projects based on tangible interaction. Through multimodal interactions, these interactive devices designed for early childhood promote the mobilization of body and mind. They enrich and establish the field of “embodied child-computer interaction” research supporting children to play, learn and interact.

In considering this knowledge about early childhood development, the following question can be asked : How to design technology interaction promoting holistic development of the young child ? In a design research process, we develop tangible and digital interfaces, included in pedagogical scenarios, for young children (between 2 and 5 years old). These devices make it possible to place the body as a medium for interaction with technology by promoting multimodal interactions, i.e. the senses (hearing, sight, touch) as well as movement and gestures.

In collaboration with childhood specialists in health and education, as well as designers and engineers, we have developed 3 pedagogical scenarios. In an ecological approach, all these scenarios are tested in several kindergartens.

  • CoMo.education, an application for telling sound stories in motion (based on the technology developed by the Interaction Sound Music Movement team at IRCAM)
  • Learning Matters, electronic textile devices promoting hand gesture interaction with electronic circuit components (in collaboration with Claire Eliot, e-textile designer, Motion Lab)
  • egloo, an interactive and tangible space that invites the child to move, feel and interact with several manipulatives (supported by Lab Premiers Cris team).

Direction de thèse

  • Frédéric Bevilacqua, (IRCAM-STMS)
  • Joël Chevrier, (CRI Paris)
  • Guillian Graves, (CRD ENS Paris-Saclay/ENSCI-Les Ateliers)

Biographie

Marion Voillot est architecte et designer, diplômée de l’ENSA Paris-Val de Seine, en 2015 et de l’ENSCI-Les Ateliers, en 2016. En 2018, elle suit le DU CREER de l’Université de Paris.

Dans une démarche interdisciplinaire, elle crée son écosystème de recherche à la frontière du design, de l’Interaction Homme-Machine et de l’éducation, et commence sa thèse en décembre 2018, entre le CRI (Université de Paris/INSERM), l’IRCAM-STMS et le Centre de Recherche en Design (ENS Paris Saclay / ENSCI-Les Ateliers).

En 2018, elle co-fonde Premiers Cris avec Lisa Jacquey, collaboratoire de recherche sur la petite enfance du CRI.

En 2019, Marion Voillot est co-finaliste de la Bourse Agora de Recherche en design et lauréate du Prix de Recherche-Action de la Fondation Mustela.

Marion Voillot is an architect and designer, graduated from ENSA Paris-Val de Seine, in 2015 and from ENSCI-Les Ateliers, in 2016. In 2018, she attended the DU CREER from the University of Paris.

In an interdisciplinary approach, she creates her research ecosystem at the crossroads of Design, Human-Computer Interaction and Education, and begins her thesis in December 2018, between the CRI (University of Paris/INSERM), the IRCAM-STMS and the Centre de Recherche en Design (ENS Paris Saclay / ENSCI-Les Ateliers).

In 2018, she co-founded Premiers Cris with Lisa Jacquey, a research collaboratory on early childhood, at CRI.

In 2019, Marion Voillot is a co-finalist, with Claire Eliot, of the Agora Research Grant in Design and laureate of the Mustela Foundation's Research-Action Prize.